Métiers

Nous avons, pour offrir à notre clientèle une offre globale, un personnel dédié à la chaudronnerie et la mécano-soudure.Acier, cuivre, aluminium, laiton : il façonne les pièces de métal pour leur donner forme... Il travaille à la main, avec une précision d’artisan.

⇒ Recherche Tourneur/fraiseur :

Groupe Milhyroux est à la recherche perpétuelle de talent dans le tournage et/ou le fraisage à commandes numériques.

Profils recherchés
:
-Étudiants en alternances
-Jeunes diplômés
-Personnel avec de l’expérience

Compétences recherchées :
Les deux métiers nécessitent une très grande précision, les tourneurs et les fraiseurs doivent donc être des gens très minutieux, qui respectent scrupuleusement les cotations qui leur sont fournies.
Ils doivent également être soigneux et entretenir avec soin leurs outils de travail. 
De plus en plus fréquemment, les machines que doivent utiliser les tourneurs et les fraiseurs sont à commande numérique : il est donc indispensable d'avoir des connaissances de base en informatique.
De plus, il faut généralement pouvoir comprendre une documentation et bien sûr savoir lire un plan.

Diplôme :
Quelle formation pour devenir tourneur-fraiseur ?
 La formation demandée pour être tourneur-fraiseur est souvent un CAP ou un bac pro ou éventuellement un niveau secondaire (Mention complémentaire, BTS) avec une bonne expérience professionnelle.

MERCI DE POSTULER A milhyroux@free.fr

⇒ Recherche Chaudronnier :

Groupe Milhyroux est à la recherche perpétuelle de talent dans la chaudronnerie et la mécano-soudure.
Profils recherchés :
-Étudiants en alternances
-Jeunes diplômés
-Personnel avec de l’expérience

Compétences recherchées :
Le façonnage des éléments métalliques commence par la lecture des plans de l’ouvrage, le chaudronnier utilise des tracés développés c’est-à-dire des schémas où toutes les pièces de l’ouvrage sont séparées et détaillées.
Ensuite il emploie diverses techniques : débit, pliage, roulage, cisaillage, martelage, emboutissage, cintrage, perçage… pour transformer la matière première en feuilles ou en profilé (barre ou tube ayant une forme en 3 dimensions).
L’assemblage est la deuxième étape du travail du chaudronnier. Il utilise plusieurs procédés : pointage, soudage, rivetage. Pour les produits de petite dimension comme l’électroménager, les pièces de carrosserie etc..., l’assemblage est réalisé dans des ateliers. S’il s’agit de pièces volumineuses, le produit est alors assemblé sur le lieu de destination, sur le chantier de l’usine par exemple.

Diplôme :
Quelle formation pour devenir chaudronnier ? 
La formation demandée pour être chaudronnier est souvent un CAP ou un bac pro ou éventuellement un niveau secondaire (Mention complémentaire, BTS) avec une bonne expérience professionnelle.

MERCI DE POSTULER A milhyroux@free.fr